La Polychromie architecturale de Le Corbusier ©Les Couleurs Suisse AG

Le potentiel de la couleur comme élément de design architectural - La Polychromie architecturale de Le Corbusier

« La Polychromie, un outil de l’architecture aussi puissant que le plan et la coupe. Mieux que cela : la polychromie, élément même du plan et de la coupe. »

– Le Corbusier –

La couleur est sans conteste un outil important pour le design d’intérieur. Le potentiel de la couleur a été mis à nouveau en valeur au tout début du 20e siècle. Les fonctions et usages de la couleur ont été redéfinis. Le Corbusier fait partie de ceux qui ont donné à la peinture une fonction essentielle dans le champ de la construction. « Vivre l’espace », un aspect essentiel pour de nombreux architectes conscients de l’effet de la couleur pour le design d’intérieur et la conception de la couleur dans le domaine de l’architecture en général. C’est grâce à ces architectes que le caractère et l’atmosphère des pièces prend un rôle de plus en plus central. Parmi les systèmes de couleurs disponibles à ce jour, nombreux sont ceux qui, de temps à autre, créent une certaine confusion. Le choix de la couleur est généralement intuitif et plaît de manière subjective. Qu’il s’agisse d’une peinture murale ou d’une couleur plus matérielle, le bon choix de la couleur dans le domaine de la construction résulte d’une parfaite symbiose avec l’effet recherché dans les pièces, parfois dans le bâtiment tout entier. La manière la plus facile de percevoir et transférer les couleurs est de travailler avec des nuanciers, des outils qui aident à déterminer une palette de couleurs harmonieuse et adaptée.

  • Moquette Perlon Rips dans les couleurs Le Corbusier ©ANKER
  • revêtements muraux dans les couleurs Le Corbusier Arte Dots ©ARTE
  • mobilier modulable de Bosse dans les couleurs Le Corbusier ©Bosse
  • plinthes dans les couleurs Le Corbusier © Döllken Profiles GmbH
  • systèmes de fenêtres dans les couleurs Le Corbusier ©heroal

La Polychromie architecturale de Le Corbusier

Le Corbusier a mis au point sa Polychromie architecturale en 1930, en collaboration avec le fabricant suisse de papier peint Salubra. Dans ce cadre, il a créé ses impressionnants Claviers de couleurs. Les collections créées avec Salubra font partie des publications parmi les plus demandées parmi les architectes et designers d’intérieur à l’heure actuelle, lorsqu’est abordée la question de la conception de la couleur. Le produit « papier peint » mis en avant dans la collection de couleurs constituait aussi une grande nouveauté. Le papier peint produit sous forme de « peinture à l'huile en rouleau » prête à l'emploi mettait en œuvre un sens précis de la couleur et sa durée de vie en rayon était d’au moins cinq ans. Le Corbusier vouait une véritable adoration aux couleurs équilibrées de la nature. Il a construit sa polychromie architecturale à partir d’une sélection de pigments intelligente, artistique, émotionnelle et passionnée. Les couleurs pigmentées expriment quelque chose d'original, de naturel et de consistant, et tout cela reste vrai aujourd’hui. Elles sont le fruit de la vaste expérience de Le Corbusier en tant qu’architecte, designer et artiste. Les couleurs choisies par Le Corbusier sont harmonieuses en elles-mêmes et peuvent être combinées de manière impressionnante selon un nombre incalculable de variations et de formes. C’est là un point essentiel, surtout en architecture, car les couleurs sont rarement uniques. C’est pour cela que les couleurs et leurs options de combinaison sont essentielles – et tout particulièrement lorsqu’est en jeu un concept de la couleur destiné à la décoration d’intéreur ou à un projet de nature architecturale. La Polychromie architecturale de Le Corbusier comprend au total 63 couleurs raffinées, réparties en deux collections qui prennent le nom de Claviers de couleurs. Ces 63 couleurs forment un système global cohérent, esthétique et plein d’éclat. La Polychromie architecturale de Le Corbusier est un chef-d'œuvre. Les nuances elles-mêmes ont été créées par Le Corbusier selon deux collections de couleurs en 1931 et 1959.


« Chacun de nous, suivant sa psychologie propre, est commandé par une ou plusieurs couleurs dominantes. Chacun va vers telle ou telle harmonie dont a besoin sa ' nature profonde. II s'agissait de mettre chacun en état de se reconnaitre soi-même, en reconnaissant ses couleurs. C'est là la raison d’être de ces Claviers. »

 

- Le Corbusier -


Les couleurs et concepts de la couleur de Le Corbusier

En parallèle de l’architecture, Charles-Edouard Jeanneret-Gris (le nom de naissance de Le Corbusier) s’adonnait aussi allègrement à la pratique des arts plastiques, de la peinture, du graphisme, de la sculpture et de la tapisserie, de même qu’il se penchait assidûment sur les questions ayant trait aux couleurs et systèmes de couleurs. Les 63 couleurs de Le Corbusier et sa Polychromie architecturale ont été choisies de manière à ce que les effets de couleurs soient simples et que soient écartés d’entrée de jeu tout rendu négatif. Le système de couleurs de Le Corbusier transmet une information – à la fois visuelle et psychologique – au travers de chaque nuance. Les couleurs déclenchent des réactions émotionelles et physiques, influencent le comportement humain et modifient l’espace. Le choix des couleurs de Le Corbusier est caractérisé par les principes suivants :

  • La couleur modifie l’espace.
    Les couleurs peuvent changer les lieux par leurs effets.
  • La couleur classifie les objets.
    Les couleurs peuvent aussi faire changer les objets.
  • La couleur a un effet psychologique sur nous et réagit à nos sensibilités.
    La couleur symbolise des phénomènes et déclenche des réactions, elle influence notre comportement. 

« La couleur est… un outil déclencheur à l’action impressionnante. La couleur est un facteur de notre existence. »

 

- Le Corbusier -


  • Le Corbusier Polychromie Architecturale ©Les Couleurs Suisse
  • Le Corbusier peinture murale Polychromie Architecturale ©KaBe Couleurs
  • Couleurs Le Corbusier Polychromie Architecturale à Weissenhof ©KEIM Farben
  • Radiateurs dans les couleurs Le Corbusier ©RUNTAL Zehndergroup

Les Claviers de couleurs de Le Corbusier

Le Corbusier a conçu deux collections de couleurs pour le producteur de papiers peints Salubra : les Claviers de couleurs. La première collection, datant de 1931, contenait 43 nuances réparties en 14 séries. Le code créé par Le Corbusier pour ses nuances commençait par "32xxx" – les séries sont identifiées par les trois derniers numéros. Le Clavier de couleurs de 1959 complète la Polychromie architecturale avec 20 couleurs supplémentaires, pour atteindre un total de 63 couleurs. Ces nuances sont dénommées "4320x" – de 4320A à 4320W – et dégagent un effet plus puissant et plus dynamique. Le Corbusier n’était pas satisfait du choix des couleurs, qu’il base lui-même sur son expérience d’architecte et de peintre. Les nuances sont arrangées de telle façon qu’une seule teinte ou une combinaison de deux ou trois couleurs puisse être isolée sur deux teintes en toile de fond, en utilisant les « lunettes » fournies dans le Clavier de couleur. Ces lunettes permettent à chacun de finaliser la sélection des couleurs. Chacune de ces cartes porte une ambiance chromatique différente, sensée créer un effet spatial particulier une fois appliquée. La combinaison de teintes vives et de teintes achromatiques, de même que les différents degrés de luminosité, mettent en valeur l’expérience exceptionnelle de Le Corbusier dans le domaine de l’architecture et en tant que peintre. Cela constitue la base de toute la Polychromie architecturale. Mais ces Claviers de couleurs requièrent aussi une certaine initiative personnelle. Les ambiances et atmosphères de chaque clavier sont définies par des bandes horizontales, signalant le nom spécifique et le caractère des différents claviers, en précisant de fait le sens. Les couleurs étant replacées au centre de tout, les designers spécialistes de la couleur et designers d’intérieur mettent l’accent sur l’atout chromatique. Les Claviers de couleurs sont attachés à de nombreuses suggestions. Avec seulement 63 couleurs réparties en 9 groupes de couleurs, la Polychromie architecturale offre un outil unique pour créer des concepts architecturaux de la couleur impactants, convaincants, sensibles.

 

  • Le Corbusier claviers de couleurs ©FLC-ADAGP-Les Couleurs Suisse
  • Le Corbusier Les Claviers de couleurs de 1931 ©FLC-ADAGP-Les Couleurs Suisse
  • Le Corbusier Les Claviers de couleurs de 1959 ©FLC-ADAGP-Les Couleurs Suisse

Photographies:

 


Envie de lire d’autres articles passionnants ?


Cela pourrait également vous intéresser

Utilisation de cookies

Pour organiser notre page Web de manière optimale pour vous et pouvoir améliorer d'unefacon continue, nous utilisons Cookies. Quelques-uns de ces Cookies demandent votreapprobation catégorique. S'il vous plaît, êtes d'accord avec l'application de Cookies pourpouvoir utiliser toutes les fonctions de la page Web.