©Florence Cosnefroy

« Le monde de Le Corbusier m’inspire »

Une contribution de Florence Cosnefroy

Depuis 2014, Florence Cosnefroy s’applique à établir des liens entre les couleurs de Le Corbusier et les expériences des résidents qui habitent les bâtiments d’habitation que l’architecte a pu créer. Florence est une sculptrice et une artiste intervenant sur plusieurs supports média. En jouant la carte de l’interaction, son œuvre questionne le spectateur et les habitants des bâtiments Le Corbusier sur ce que signifie, pour eux, prendre une certaine place dans la société. Dans l’intervention qui suit, Florence Cosnefroy explique son travail à la Villa Le Lac, au sein de l’Unité d'habitation Rezé ou dans la Cité Radieuse de Marseille.


« La base de mon univers artistique repose sur le nuancier de couleur, dont je me sers comme d’une sorte de matrice. C’est ainsi que j’ai rencontré le plus beau des nuanciers, celui de Le Corbusier. »

- Florence Cosnefroy - 

 

 

«À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2014, l’Unité d’Habitation de Firminy m’a accueillie pour une performance en lien avec la Polychromie Architecturale de Le Corbusier. J'ai invité les habitants à choisir une couleur parmi les « claviers de couleurs » de l’architecte et à y associer un souvenir coloré – un vécu – au cours de la performance Les Couleurs de l’Unité. De là, j'ai décidé de découvrir les autres Unités d’Habitation.

La Polychromie Architecturale se révèle être idéale pour ma pratique artistique : médium pour rencontrer les habitants puis outil de création. Le langage de la couleur est à la fois accessible à tous et universel, mais aussi intrinsèquement culturel. Chaque projet est spécifique. Pour commencer, je me fixe le même protocole artistique : je me rends sur le site pour capter l’atmosphère des lieux, j’observe l’édifice, je questionne ses habitants. Ensuite, je me plonge dans les archives de la Fondation Le Corbusier, je cherche pour chaque lieu une inspiration particulière. Enfin, je crée l'installation éphémère in situ.»

 

  • ©Florence Cosnefroy
  • ©Florence Cosnefroy Unité de Rezé
  • ©Florence Cosnefroy Marseille
  • BRIEY © Florence Cosnefroy - FLC/ ADAGP

Couleurs radieuses

 

À Marseille, il était important pour Florence Cosnefroy Florence Cosnefroy de travailler sur le toit-terrasse. «Ma première visite sur le toit a été un véritable choc : le sentiment d'être hors du monde, en relation directe avec le ciel. Le "gymnase", aujourd’hui transformé en un espace galerie-musée, a une forme particulière, semblable à une coque de bateau inversée. Les petites bouches d'aération forment une ligne de cinquante-deux carrés de métal à la base de ce bâtiment. J'ai choisi de placer cinquante-deux couleurs au-dessus de ces évents. En 2016, l’installation éphémère Couleurs radieuses était une promenade à travers les histoires colorées des habitants, une déambulation dans le ciel.

Pour la Maison Radieuse de Rezé, je me suis inspirée de la façade de l’école maternelle conçue par Iannis Xenakis, architecte et musicien. La collaboration de celui-ci avec Le Corbusier marque le début d’un développement personnel avec l'espace et la musique. Xenakis voulait créer une "musique à voir". Les fenêtres de cette petite école sur le toit-terrasse évoquent une composition musicale, une sorte de partition. En 2017, j’ai imaginé l’installation colorée Composition chromatique, en écho au travail de Xenakis. Les motifs colorés formaient une composition sous les piliers, à la manière d’une d'improvisation musicale avec des variations sur un thème.»

Les Couleurs Le Corbusier à Berlin

 

«En 2018, j'ai été invitée à intervenir sur la « Corbusierhaus ». L’Unité d’habitation de Berlin est particulière parmi les cinq Unités d’habitation, les constructeurs ayant refusé certains éléments d’architecture et certaines dimensions que Le Corbusier souhaitait appliquer, notamment la référence au « Modulor ». Les modifications apportées au cours de la construction ont beaucoup offensé l'architecte. Je m'attendais à voir un bâtiment qui, dans une certaine mesure, serait moins intéressant, mais quand j'ai vu l’Unité de Berlin pour la première fois, j'ai été frappée par la beauté de sa façade. J'avais l'impression de faire face à un tableau. Le graphisme est plus élaboré que sur les façades des Unités françaises. J'ai réalisé que Le Corbusier avait délibérément envisagé une façade très visuelle pour Berlin, afin de détourner l'attention des fenêtres qui ne correspondaient pas à ses indications. L'installation Farbdialog est une sorte de dialogue avec cette façade : les zones de transparence colorée, collées sur les grandes vitres, s'alignent sur les diagonales des loggias.»

  • ©Les Couleurs Suisse Farbdialog Berlin
  • ©Les Couleurs Suisse Le Corbusier Berlin
  • ©Les Couleurs Suisse Berlin
  • ©Florence Cosnefroy-FLC/ADAGP Villa Le Lac
  • ©Florence Cosnefroy-FLC/ADAGP

La Polychromie Architecturale comme outil de création

 

Florence Cosnefroys dernière intervention a pris place dans la Première rue de l’Unité d’habitation de Briey en 2019. «L’exposition 'Habiter la couleur'  fait le lien, par la polychromie, entre les cinq Unités d’Habitation. Dans les Unités d’Habitation, j’ai invité les habitants à choisir une nuance parmi les «claviers de couleur» de l’architecte et à y associer un souvenir coloré. Ainsi reliés, les textes des habitants et les couleurs de Le Corbusier deviennent une charte de couleurs, présentée dans une installation monumentale, spécifique à chaque site.

Mais pour la Villa «Le Lac», dont les seuls habitants ont été les parents de Le Corbusier et son frère Albert, le protocole n’était pas envisageable. J'ai donc imaginé une installation basée sur la correspondance familiale. Les lettres échangées entre Le Corbusier et sa mère, son père et son frère font souvent référence à la petite maison. Parmi de nombreuses lettres, j'ai cherché des évocations de couleurs. Ainsi, j'ai créé trente-deux peintures monochromes, associées à autant d'extraits de lettres à la famille, établissant des correspondances entre textes et couleurs. Dans l’intervention Couleurs et correspondances, j’ai présenté un voyage en trente-deux tableaux - trente-deux couleurs et instantanés - un voyage dans le temps pour entrer dans le cœur de la villa «Le Lac» et y découvrir une maison vivante.

Le monde de Le Corbusier m’inspire. La Polychromie Architecturale me stimule et constitue pour moi un outil de création toujours renouvelé.»

BiOBox Florence Cosnefroy

Photographie:

©Florence Cosnefroy - FLC/ADAGP
florencecosnefroy[at]orange.fr

©Les Couleurs Suisse AG

 

Plus d'informations sur les Unités (visite sur rendez-vous) :

Unité de Rezé
Rue Théodore Brossaud
44400 Rezé 
http://www.maisonradieuse.org/visiter/visiter.html

Unité d'Habitation Berlin
Flatowallee 16
14055 Berlin-Charlottenburg
www.corbusierhaus.org

Unité Briey-en-Forêt
avenue du Dr P. Giry
54150 Briey-en-Forêt
lapremiererue@gmail.com

Unité d'Habitation Firminy
Lieu-dits "Les Bruneaux"
42700 Firminy
http://www.villedefirminy/lecorbusier

Unité d'Habitation Marseille (ouvert au public)
280, boulevard Michelet
13008 Marseille
http://www.marseille-citeradieuse.org

Lire d’autres articles :



Commentaires

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

* These fields are required


Cela pourrait également vous intéresser

Utilisation de cookies

Pour organiser notre page Web de manière optimale pour vous et pouvoir améliorer d'unefacon continue, nous utilisons Cookies. Quelques-uns de ces Cookies demandent votreapprobation catégorique. S'il vous plaît, êtes d'accord avec l'application de Cookies pourpouvoir utiliser toutes les fonctions de la page Web.